Refinancer votre crédit hypothécaire ? Evitez ces erreurs!
Chat en live
Aller au contenu principal

Refinancer ou revoir votre prêt logement ? Voici les erreurs à ne pas commettre.

Crédit hypothécaire

25 February 2021

Le refinancement ou la révision de votre emprunt pourra déboucher sur un taux plus intéressant ou une diminution des charges d'intérêts. Ne vous laissez toutefois pas avoir par plusieurs mythes tenaces...

Les taux hypothécaires étant au plus bas, le moment est peut être venu de refinancer ou revoir votre prêt logement pour obtenir un meilleur taux. Un refinancement de votre crédit hypothécaire pourra réduire votre mensualité et les frais d'intérêts totaux de votre crédit hypothécaire. Même si votre crédit logement est récent, cela pourra être intéressant de le revoir.

Attention, la plupart des banques exigeront toutefois que votre crédit habitation ait au moins déjà un an et que vous le remboursiez correctement. Un refinancement/une révision est-il/elle toujours possible et est-ce toujours une bonne affaire ? Non. Méfiez-vous des fables suivantes et mettez-tout correctement en perspective.

« Les sites de comparaison permettent toujours de trouver les taux les plus bas quand je veux refinancer mon crédit hypothécaire »

S'il y a bien une chose dont vous devez vous méfier, ce sont les sites de comparaison ou les sites sur lesquels vous pouvez trouver l'agence bancaire qui propose le meilleur taux. Même si ces sites font de leur mieux pour tenir à jours les taux indiqués, il y aura toutefois de fortes chances pour que les infos soient déjà obsolètes.

Beaucoup de banques, surtout les traditionnelles, modifient les taux de leurs crédits logement presque tous les jours. Même un site de comparaison motivé a du mal à suivre le rythme.

Chaque dossier de crédit est en outre différent. Votre situation personnelle ne sera en effet pas la même que celle de votre voisin. Pourquoi auriez-vous dès lors le même taux pour votre emprunt respectif ?

Les sites de comparaison ne tiennent pas compte, ou du moins pas en détail, des éléments qui composent le dossier de crédit :

  • Qui contracte le crédit ? Un couple ou un isolé ?
  • Quel âge ont les emprunteurs ?
  • À combien s'élèvent les fonds propres investis dans l'achat de l'habitation ?
  • À combien s'élèvent les revenus totaux des emprunteurs ?
  • Les demandeurs du prêt logement donnent-ils des garanties supplémentaires en gage, comme des placements ?
  • Prennent-ils encore d'autres produits auprès de l'organisme de prêt, comme des assurances ou des produits d’investissement ?

Un site de comparaison ne reprendra bien souvent pas de telles informations et l'image que vous aurez alors ne sera bien souvent pas correcte à 100 %.

« Il vaut toujours mieux opter pour une formule à taux fixe »

C'est faux !

Il n'existe pas de plus grand non-sens. Le choix pour une formule de taux dépendra de la manière dont vous voyez votre vie dans 10 ou 15 ans. Beaucoup de choses pourront en effet changer durant cette période, même si vous n'y pensez pas aujourd'hui.

En tant que spécialistes en crédit habitation, nous le vivons tous les jours. Les gens changent d'emploi et déménagent, veulent une maison plus grande, divorcent, ne parviennent pas à rembourser leur emprunt et se retrouvent (brièvement) sur liste noire, … En 10 ou 15 ans, votre vie peut parfois être totalement chamboulée. C'est la raison pour laquelle nous vous conseillons toujours de faire part de vos attentes ou de vos rêves à nos spécialistes pour ainsi obtenir un prêt logement à votre mesure et non sur mesure pour la banque.

Car la banque vous vendra souvent uniquement ce qu'elle a à vous proposer à ce moment-là. Une fois ce sera un taux fixe, une autre fois un taux variable. Ne jouez pas à ce petit jeu et pensez à vous-même, à vos propres besoins et attentes. Contactez-nous pour plus d'informations.

« Vous pouvez consacrer au maximum un tiers de vos revenus au remboursement de votre emprunt hypothécaire. »

Les banques ou organismes de prêt évalueront toujours votre capacité de remboursement au moment de demander un prêt. Plus celle-ci sera grande, plus votre profil de crédit sera solide. Et plus ce profil sera solide, plus vos chances d'obtenir un bon taux seront grandes. Un exemple :

  • Si vous n'avez pas ou peu (d'autres) emprunts en cours, cela donnera confiance à une banque qui vous accordera plus facilement un meilleur taux pour votre emprunt hypothécaire.
  • Si vous avez par contre encore plusieurs autres crédits, un nouvel emprunt ne fera encore qu'augmenter votre charge de crédit globale et vous risquerez de devoir accepter un taux plus élevé.

Les banques traditionnelles exigeront en effet souvent que vous ne consacriez pas plus d'un tiers de vos revenus au remboursement de vos crédits. Les organismes de crédit spécialisés osent par contre plus souvent déroger à cette règle, ce qui vous laissera un peu plus de flexibilité. Mais ces organismes de crédit spécialisés voudront aussi éviter que vous ne vous endettiez trop et veilleront à ce que tout reste parfaitement abordable. L'important est que vous receviez une proposition sur mesure. Nos collaborateurs se feront un plaisir de vous aider.

« Un refinancement de votre crédit hypothécaire est toujours intéressant si vous comptez encore vivre longtemps dans votre maison »

Vous comptez encore vivre de nombreuses années dans votre maison. Un refinancement pourra être intéressant et vous permettra d'obtenir un meilleur taux, mais cela ne fera pas forcément toujours tout.

Qui dit un refinancement dit en effet aussi frais. Vous devrez donc vous assurer que ces frais n'annuleront pas l'avantage d'un refinancement. Cela s'accompagnera bien souvent d'un choix personnel. Vous préférez payer moins chaque mois aujourd'hui, mais rembourser plus longtemps ? Cela vous offrira alors un certain confort financier dans la mesure où votre budget mensuel restera sous contrôle. Bien sûr, vous paierez aussi plus d'intérêts sur toute la durée de votre emprunt que si vous optiez pour une durée plus courte. Mais une durée plus courte signifiera aussi une mensualité plus élevée et êtes-vous prêt à supporter ce stress supplémentaire ? N'hésitez pas à demander conseil à nos spécialistes. Prenez rendez-vous dès aujourd'hui.

« Vous n'avez pas besoin d'un refinancement si vous vendez votre maison pour en acheter une nouvelle »

Cela n'est pas vrai non plus.

Un refinancement peut aussi être intéressant dans un tel scénario. Surtout dans la mesure où vous aurez souvent besoin dans ce cas d'un crédit-pont pour avoir suffisamment de temps pour vendre votre habitation existante au bon prix et clôturer l'achat de votre nouvelle maison.

Les banques traditionnelles vous proposeront généralement un crédit-pont à court terme et un nouvel emprunt hypothécaire à long terme. Ne vous laissez pas aveugler par le faible taux de votre emprunt hypothécaire à long terme, c'est un piège car vous paierez de toute manière un taux plus élevé pour votre crédit-pont... Les conditions de ce crédit-pont seront encore bien plus importantes. Vous ne pourrez ainsi souvent emprunter qu'un montant limité et la durée sera très courte, par ex. 6 mois. Vous risquerez ainsi d'avoir des ennuis car si votre maison n'est toujours pas vendue après 4 mois, vous aurez de nouveau la pression pour vendre à un prix trop bas. Nos spécialistes vous aideront à trouver un crédit-pont flexible qui vous laissera 24 mois pour vendre votre maison existante au prix que vous souhaitez et non au prix voulu par le candidat-acheteur.

Demandez toujours une simulation ou un calcul détaillé

Ne vous laissez pas endormir par ce que vous lisez ou entendez. Chez nous, vous pourrez toujours obtenir un rendez-vous sans engagement. Nos experts vous écouteront et poseront les questions nécessaires. Non pas pour vous embêter, mais pour apprendre à vous connaître et effectuer pour vous le bon calcul. Si la solution vous convient, vous pourrez alors décider de constituer un dossier de crédit et de demander un refinancement de votre prêt logement. N'hésitez pas et prenez rendez-vous dès aujourd'hui !