Ne plus pouvoir payer votre prêt hypothécaire ? Que faire ?
Chat en live
Aller au contenu principal

Ne plus pouvoir payer votre prêt hypothécaire ? Que faire ?

23 October 2022

Lorsqu'une période de crise se présente ou que l'inflation se fait sentir, le remboursement du prêt hypothécaire peut devenir difficile. Néanmoins, il existe des solutions pour continuer à rembourser votre prêt hypothécaire. Dans cet article, vous découvrirez ce qui peut arriver en cas de défaut de paiement et des manières d'éviter cette situation.

Que se passe-t-il quand vous ne pouvez plus rembourser votre prêt ?

En théorie, vous pourriez négocier avec votre banque ou votre organisme de prêt un paiement différé. Seulement, dans la pratique, les banques ont rarement envie de privilégier cette option.

La seule exception où les banques vous accordent un report de paiement (du capital) est dans des circonstances très spécifiques, autrement dit lorsque le gouvernement les oblige à le faire. Il était notamment préconisé pendant la crise liée au coronavirus ou encore en raison de l'inflation liée au coût de l'énergie. Mais là encore, ce report reste soumis à des conditions strictes : d'une part, en ce qui concerne la période qui va de la demande du report à l'accord de celui-ci ; d'autre part, à l'égard des autres conditions que vous devez remplir, telles que la possession d'autres biens mobiliers (épargne).

Après l'arrangement spécifique lors de la période de corona, nous avons remarqué que les clients rencontraient ensuite des problèmes lorsqu'ils demandaient un prêt personnel ou un prêt rénovation pour vos travaux, par exemple. Le moratoire a été un élément négatif pour presque toutes les banques. S'il était déjà compliqué de payer votre prêt hypothécaire au point de demander un report, quelle garantie avaient les banques que vous rembourseriez toujours correctement votre prêt personnel ou votre prêt automobile ?

Par conséquent, le report ne sera pas la meilleure option en cas de problème de remboursement des mensualités de votre crédit hypothécaire. Comme il ne présente que peu de chances de réussite, il existe d'autres solutions que vous découvrirez ci-dessous.

Les conséquences d’un défaut de paiement de prêt hypothécaire

Dans les faits, lorsque vous ne remboursez pas votre prêt hypothécaire, la banque vous envoie une lettre recommandée dans laquelle elle rend votre prêt hypothécaire exigible. Cela signifie que vous devez tout payer en une seule fois.

De plus, vous vous retrouverez dans la section négative de la centrale des crédits aux particuliers, la fameuse « liste noire ». Cette situation étant pour le moins inconfortable, il faut éviter à tout prix les défauts de paiement de votre crédit immobilier.

Enfin, la banque entamera une procédure judiciaire dans laquelle vous devrez d'abord comparaître devant le tribunal pour obtenir un accord. Si les arriérés sont trop élevés et/ou si la banque ne donne pas son accord, un procès-verbal de non-conciliation sera établi par le juge. Ensuite, la banque peut procéder à la saisie de votre maison et faire nommer un notaire pour vendre publiquement votre maison.

En cas de souci financier, contactez-nous en temps voulu !

Si vous avez un changement important dans votre situation financière (perte d'emploi, séparation, naissance, sinistre, etc.) et que le paiement des mensualités de votre prêt hypothécaire risque de devenir difficile, il est préférable de prendre des mesures sans attendre. Contactez-nous rapidement afin que nous puissions discuter de votre situation et explorer les options qui s'offrent à vous.

Refinancement de votre crédit en cours

L'une des options pour vous redonner de l'oxygène financier est de refinancer votre prêt hypothécaire existant en allongeant la durée de celui-ci. Cela signifie que vous payerez moins chaque mois, un remboursement pesant dès lors moins lourd sur votre budget mensuel.

En toute transparence, il faudra tout de même penser que les intérêts à terme seront par contre plus élevés. Cela reste un bon compromis pour ne pas avoir à faire face à des conséquences plus graves.

Simulation de prêt hypothécaire

Nos experts en crédit vous poseront plusieurs questions pour évaluer vos besoins et vos attentes. En outre, ils s'enquièrent de l'existence éventuelle de prêts en cours, de votre situation professionnelle et de votre situation familiale.

Cela leur permet de faire une simulation de votre nouveau crédit hypothécaire.

Si vous trouvez une solution qui convient aux deux parties, ils constitueront un dossier pour lequel on vous demandera de fournir divers documents tels que des bulletins de salaire, des copies de certificats de crédit, des relevés de prêts à reprendre, etc.

Ensuite, une demande de crédit sera soumise à l'un des partenaires de crédit et vous signerez un formulaire de demande. Si votre demande de prêt est acceptée, nous examinerons ensemble les conditions générales afin de pouvoir vous proposer rapidement une offre de crédit. Après signature du contrat, le nouveau prêteur contactera votre notaire pour tout finaliser.

Prenez un rendez-vous sans engagement

Si vous craignez d'être bientôt dans l'incapacité de rembourser votre prêt hypothécaire, prenez rendez-vous pour expliquer votre situation. Nous ferons une nouvelle étude de votre profil et pourrons trouver une alternative sûre pour poursuivre notre contrat en toute sérénité.